6, rue de Salonique
29336 QUIMPER Cedex
Tél : 02.98.55.28.56
Fax : 02.98.53.81.16
Email : college@lasabliere.org
Marchons tous ensemble pour le handicap La sabliere et Championnet

          

  >  L'Association des Parents d'Elèves

> Facebook du collège , de l'ec29s 

Enseignement Catholique du Finistere
Fil info
19/10/2017 : Rassemblement des pastorales 3ème
20/10/2017 : Le menu de la semaine dans "La Sablière"
20/10/2017 : Les propositions AS du mercredi dans "La Sablière"
20/10/2017 : Rentrée des 6ème : la vidéo dans Actualités !
20/10/2017 : Première rencontre pastorale 6ème

Un peu d'histoire...

 

Histoire du collège

 

     C’est en 1895 que commence l’histoire de notre établissement par l’ouverture d’une petite école paroissiale rue du Chapeau Rouge à l’initiative de l’évêque de Quimper, Mgr du Marc’halla. Deux religieuses, membres de la congrégation des Filles du Saint-Esprit, s’occupent alors de cette école de seulement 2 classes :

- une dizaine de garçons de 8 à 11 ans

- une trentaine d’enfants plus jeunes.

Dans un même temps quatre classes, occupées dès 1896, sont construites derrière l'Eglise Saint Mathieu. La petite école grandit rapidement.

En 1904, la loi d’Emile Combes interdit l’enseignement aux congrégations religieuses, ce sont des laïcs qui poursuivent l’œuvre d’éducation.

En 1907 sont créées des classes d’enseignement secondaire pour jeunes filles qui prennent le nom de « Cours St Mathieu » (On y a préparé le baccalauréat…). Les religieuses « sécularisées » reprennent la direction de l’ensemble en 1917.

 

Le panneau que l'on peut voir encore aujourd'hui derrière l'église St Mathieu... 100 ans après !

 

A l’époque, on distingue les classes « payantes » pour les familles aristocratiques et bourgeoises et les classes pour les familles pauvres, ces dernières étant nettement plus nombreuses. Ce sont les religieuses elles-mêmes qui supprimeront cette distinction, l’école restant payante, mais gratuite pour les élèves « méritantes » de familles pauvres.

L’école est fermée en 1918-1919 en raison de l’épidémie de grippe espagnole et de difficultés financières.

A sa réouverture en 1919, l'école acquiert la maison du vieux four et la cour banale dans la venelle du Pain Cuit. La maison et le four seront démolis en 1927 car un besoin d'espace se fait sentir pour les élèves : 200 à l’époque répartis entre l’école primaire et le cours secondaire, 150 de plus 10 ans plus tard.

             Une classe dans la vieille école St Mathieu vers 1935-1938. 

            Qui reconnaitra ses arrières grands-parents ?

 

Pendant la seconde guerre mondiale, les réquisitions allemandes aggravent le manque de locaux. Des cours auront lieu dans un patronage, une salle de restaurant et même dans la sacristie de l’église St Mathieu…

Après la guerre, l’exigüité des bâtiments et de la cour apparait trop importante pour continuer un enseignement dans des conditions acceptables.

En 1952, Mr le curé Batany achète la propriété de la famille de La Sablière place de la Tour d’Auvergne. L’année d’après une 1ère tranche de travaux est entreprise sur ce terrain dit « de La Sablière » : 3 classes, une salle de jeux, une chaufferie. Les jardins qui s’y trouvent sont sacrifiés. Seuls subsistent la fontaine et son bouquet d’arbres.

 

           L'inauguration du premier bâtiment de La Sablière en 1953.

           L'évêque bénit une salle de classe, l'actuelle salle d'étude !

 

            Il n'y a qu'un rez de chaussée, la cour est encore en terre battue.

 

 L’école et le Cours St Mathieu sont divisés en 2 parties entre le St Mathieu « historique » derrière l’église et le St Mathieu du terrain de La Sablière. Le pensionnat (une soixantaine d’élèves dans les années 1960) et plusieurs classes restent à St Mathieu, le reste émigre peu à peu sur le terrain de La Sablière, où a lieu en 1960-1961 la 2ème tranche de travaux, la congrégation des Filles du Saint-Esprit ayant décidé d’y transférer toutes les classes. Dans les bâtiments du « vieux St Mathieu » demeurent au rez-de-chaussée la cantine et au 2ème étage l’internat, le 1er étage devient le domaine de la communauté religieuse.

En 1961, il y a donc à La Sablière une école primaire et maternelle ainsi qu’un cours complémentaire pour filles de la 6ème à la 3ème.

 

      En 1961, le bâtiment a été agrandi par l'adjonction d'une aile en renfoncement.

     Il y a encore un jardin entre l'école et la rue de Rosmadec.

 

Mais rapidement le manque de place se refait sentir : il faut agrandir, des classes occuperont même 2 pièces de la maison « St Augustin » rue du Chapeau Rouge (petit clin d’œil à l’histoire !).

En 1964 démarrent les travaux de construction du second bâtiment de La Sablière, celui qui donne sur la rue de Salonique. Ces travaux ne s’achèvent qu’en 1966 (On évoque des problèmes de fondations dûs à la nature charbonneuse du sous-sol, la présence de ruisseaux, puis la pose de charpentes métalliques).

En 1968, le cours complémentaire St Mathieu se transforme en collège d’enseignement secondaire en association avec le collège Sainte Anne :

- les classes de 6ème et de 5ème restent à La Sablière

- les 4èmes et  les 3èmes  vont à Sainte Anne.

 

       Un groupe d'élèves pose devant la fontaine autour de laquelle pousse encore une

       végétation luxuriante (Fin des années 60, début 70 ?)

  

En 1970 sont acquis, de l’autre côté de la rue de Salonique, la maison « Jadé » et le grand jardin à l'arrière et la maison « Le Brun » qui donne rue St Marc et qui abritera des salles de musique et de dessin, plus tard transformées en locaux pour l’Education Manuelle et Technique. Les jardins, eux, sont transformés en cour de sport avec vestiaires.

 

 

L’ensemble St Mathieu-La Sablière a donc été un établissement en 3 parties : la cantine et l’internat derrière l’église, le sport, la technologie et les arts entre la rue de Salonique et la rue St Marc et le plus gros de l’établissement donnant sur la place de La Tour d’Auvergne.

Entre 1974 et 1977, le collège devient mixte et récupère les 4 niveaux de la 6ème à la 3ème. En même temps, l’école primaire prend son autonomie en s’associant avec l’école St Joseph rue de Rosmadec. Enfin, l’internat de St Mathieu est supprimé et après le départ de la communauté religieuse, le bâtiment sera vendu pour être reconverti en résidence.

En 1984, les pôles Technologie et Education Physique et Sportive sont inaugurés côté Jadé, à l'emplacement de la maison "Le Brun".

Les locaux de La Sablière abritent une école maternelle et primaire ainsi qu’un collège : le manque de place se fait de nouveau sentir. Le problème ne sera résolu qu’en 1991 par le déplacement et l’installation des classes maternelles et primaires dans l'enceinte de l’école St Joseph. Les années 1990-2000 sont marquées par la construction d'un self puis de préaux sur le bas de la cour.

 

Au début des années 90, le self actuel est constuit. Des arbres sont encore présents à

l'emplacement de la fontaine et en bas de la cour.

  Les préaux seront construits plus tard. 

 

Dans les années 1985-1990 une importante rénovation pédagogique avec l’aide du CEPEC de Lyon est menée. Ce travail propulse le collège à la pointe de l’innovation par la création de cycles d’apprentissage en 3 ans, la création de classes Multilangues (Les premières en France dans l’Enseignement Catholique), de classes Européennes et d’une option Communication, le tout empreint d’une pédagogie différenciée selon le niveau de chaque élève.

Cette recherche de l’excellence et de l’innovation se poursuit actuellement tant et si bien qu’une partie importante de la réforme des collèges prévue pour septembre 2016 est déjà appliquée à La Sablière depuis 2 ans : il s’agit de l’aide personnalisée à tous les élèves et des ouvertures transdisciplinaires, pour ne citer que les classes à projet d’action culturelle…

 

                          Le collège actuel avec la fresque (2004) et le préau (2009).

 

L'AGENDA DE L'ETABLISSEMENT
LE 20/10/2017
Course entraide au profit de l'association "Déchaîne ton cœur"
DECOUVRIR L'ETABLISSEMENT

Horaires d’ouverture
en semaine

Secrétariat : de 8h00 à 12h15 et 13h15 à 17h00 sauf le mercredi après-midi
Comptabilité : le matin sauf le mercredi > Contact direct 02.98.55.97.97
Vie scolaire :  de 7h45 à 12h15 et 13h15 à 18h00 > Contact direct : 02.98.55.97.90

Contact
Le collège en direct
02.98.55.28.56
Conception et developpement du site : Web Expert Office - 2014